mardi 3 mai 2016

Une hitoire de prune, de pamplemousse... de cheveux donc !

Il y a bien longtemps, je vous avais expliqué pourquoi le budget coiffeur était maintenu [article ici]. Brune à la base, je garde ma couleur "naturelle" avec parfois des pointes éclaircies, façon ombré hair.

Cependant, ce brun me durcit les traits et me donne un air fatigué (que j'ai sans doute, ceci dit).
Puisque j'entretiens mes racines tous les mois, rapport aux cheveux blancs qui semblent penser que c'est quand même vachement cool d'apparaitre en masse relativement tôt (alors que non, clairement, ce n'est pas vachement cool), je me suis dit que finalement, peut importe la couleur, autant me faire plaisir !

C'est avec l'envie de retrouver mon rouge que je me suis rendue dans mon salon de coiffure.
 
Rouge.
Le retour du come back.
 
Sauf que (sinon, ça serait trop simple...) mon brun est une base 5 et que le rouge est une base 6. De plus, les colorations successives ont laissé un surplus de coloration qui charge les cheveux (c'est en substance ce que j'ai compris des explications de ma coloriste).

Donc en l'état, mes cheveux ne peuvent pas redevenir rouges.

Après discussion, j'accepte le gommage doux de mes cheveux, permettant d'enlever l'excédant de couleur, et de récupérer une base 6.

Un café plus tard, mise au courant des derniers potins staresques par Gala, Voici and Co, je passe au bac de rinçage.

Le gommage a bien fonctionné, mes cheveux, bien que mouillés, semblent roux.

Les coiffeuses du salon, s'entendent sur le fait que cette couleur me va vraiment bien : mes yeux (bleus), ma peau (blanche comme un cul pâle) et mes tâches de rousseurs s'accordent à meeeeerveille avec cette couleur.

Et puis l'une des coiffeuses rêverait d'avoir cette couleur. Mais ça n'irait pas avec son teint. Mat.
Une autre a la sœur de la copine de son cousin qui est rousse et c'est tellement beau..
Enfin la dernière enfonce le clou et affirme que de nos jours, on ne se moque plus des roux, on ne dit plus qu'ils puent.

Alors si les roux ne puent plus, si V. rêverait d'être brune, si la cousine du frère du... (on s'en fout), je me laisse tenter.

Ce jour là, j'avais annoncé à l'amoureux qu'il retrouverait une femme sexy à la chevelure de feu. Il a donc été un peu surpris de croiser Fifi brindacier, les couettes en moins, dans son salon.

Mais ça lui a plu.

J'ai mis du temps à apprivoiser ma nouvelle couleur.



Mais après avoir refait mes racines et rallongé la couleur (avec une coloration de la gamme Olia, ref : 6.43), je me plais plutôt bien.
Coloration Garnier Olia 6.43

Les brunes ne comptent peut être pas pour des prunes. Mais les rousses, elles déchirent du pamplemousse !
(Phrase qui ne veut donc rien dire, il fallait bien que je trouve un fruit qui rime avec rousse). 


8 commentaires:

  1. ça te va super bien !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je trouve en effet que c'est plus sympa que mon brun !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Cela te va super bien! C'est chiant quand même de devoir refaire ses racines.. Et payer à chaque fois 40 euro la coiffeuse touts les mois!( mes cheveux repoussent vite.. Pfff). Mais franchement cette couleur.. tu déchires! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !
      Et merci, c'est super gentils !
      En fait je ne fait pas tous les mois mes racines dans un salon, je prends juste la coloration (genre dans les 10€), et ça va très bien !

      Supprimer

Pour remplir mon sac, c'est par ici !