mardi 12 janvier 2016

De la galère du choix d'un siège auto

Depuis sa naissance, Grabouille voyageait dans un cosy Kiddy Evo-Lunafix.

Je voulais une coque qui soit sécuritaire et qui permette à mon bébé d'avoir une position plus allongée pour un meilleur confort, surtout lors de longs trajets.
Mon choix s'était porté sur ce modèle, avec fixation isofix, très pratique.


Mon fils grandissant, il a bien fallu se repencher sur le choix d'un siège auto adapté.
D'après les crash tests, il est plus sécuritaire pour un enfant de voyager le plus longtemps possible dos à la route.
Cependant, il se peut que l'enfant, en grandissant, soit malade en voiture. Auquel cas, je souhaitais un siège qui permette également de voyager en face route. C'est à dire un siège réversible.
Idéalement, lors du passage en face route, il est préconisé d'attacher l'enfant avec un système bouclier plutôt que le harnais.
Enfin, afin de ne pas me casser le dos plus qu'il ne l'est déjà (oui, si tu me suis sur ma page facebook, tu dois savoir que j'ai une fucking hernie discale)(non, ça ne va pas trop beaucoup mieux...), je voulais que ce siège pivote de façon à installer mon bébé face à l'ouverture de la porte.

Petit aparté : un siège pivantant, ne veut pas dire qu'il est réversible et vice-versa !
Pivotant = permet de tourner le siège pour que l'installation de bébé se fasse face à la porte.
Réversible = le siège peut être installé à la fois en position dos route et en position face route.

En plus de tous ces critères, je voulais un siège qui soit irréprochable lors du passage des crash-test.

Pour ce dernier point, le site Sécurange est LA bible, LE site regroupant toutes les informations sur les sièges auto : de la fiche technique, en passant par le crash test et avec également des articles concernant les tests "à l'utilisation quotidienne" qui sont bien décrits et objectifs.

En magasin, ou sur le net, il n'est pas évident de trouver les informations claires, autres que marketing.
Aussi, je me suis pas mal arraché les cheveux en recherchant mon graal.
J'hésitais entre le Sirona de Cybex, seul siège qui fasse dos route / face route ET qui permette d'attacher l'enfant avec un bouclier en passant en face route (sinon, en dos route, c'est avec un harnais), le Dualfix de Britax et l'Axiss fix de chez Bébéconfort.



Heureusement, Maryline, contributrice au site et au blog de Sécurange, a su répondre à mes questions, et surtout, puisqu'elle a testé quasiment tous les sièges avec ses enfants, son point de vue sur la praticité et le confort m'ont permis de mieux cerner les différents sièges.

Au final, le choix se sera porté sur l'Axiss fix I size de Bébéconfort car nous avons pu bénéficier d'une grosse remise (Les 3 sièges étaient dans la même gamme de prix, mais celui-ci était en offre privilège dans un magasin de puériculture à -20%... donc bon.)



Et toi, le choix du siège auto ? une prise de tête aussi ?




lundi 4 janvier 2016

Mes 10 (bonnes) résolutions pour 2016.


L'approche de la nouvelle année est bien souvent l'occasion de prendre des (bonnes ?) résolutions. On dresse une liste, plus ou moins exhaustive et on tente de s'y tenir. Sur une semaine, au moins. 1 mois, au mieux. Voir pour les plus courageux, genre jusqu'aux prochaines vacances scolaires.

 



Mais en 2016, j'ai décidé de m'améliorer (tiens, serait-ce déjà une première résolution ?) et de tenir tous mes engagements. A peu près. (Enfin, on est d'accord, hein, cet article n'a AUCUNE valeur contractuelle).

Voici donc mes résolutions :


-    Faire ma rééducation du périnée. Parce que même si les exercices n'ont rien d'agréable (non, vraiment), devoir penser à serrer les jambes quand on éclate de rire (ou quand on éternue, ça marche aussi), ce n'est pas pratique. Et pas toujours efficace. (Et on ne peut pas toujours avoir une petite culotte de rechange dans son sac à main).

 

-    Me remettre au sport. Et ne pas considérer qu'être abonnée à la salle de sport en bas de la rue (alors que je n'y ai mis les pieds en tout et pour tout deux fois : une fois pour visiter, une fois pour m'inscrire) permet de mettre sur mon CV : Sportive.

 

-    Améliorer mes talents culinaires. Non, le fameux jambon-pâtes (ou sa variante jambon-purée) TOUS les soirs, ce n’est pas de la cuisine. (Mais c’est rapide, on est d’accord).

 

-    Ranger. Régulièrement, pas seulement quand on reçoit des invités. Encore moins quand on les reçoit dans à peine une heure.

 

-    Modifier mon vocabulaire. Parce que le matin, il doit bien y avoir d’autres choses à dire à ses enfants que " Dépêche-toi !!" ou "Plus viiite !!!"  ou encore "On va être en retaaaaard !!!". Comme "Je t’aime ", par exemple.

 

-    Me coucher plus tôt. Pour de vrai. (J'aimerais bien rajouter "et me lever plus tard, pour de vrai aussi", mais avec mes sales gosses, ce n'est juste pas possible)

 

-    Prendre de jolies photos. Et les faire développer. Ou au moins, les sauvegarder, pour ne plus perdre bêtement ces instantanés de vie, supprimés par inadvertance de ton téléphone suite à une mauvaise manipulation ou à une mise à jour du système par exemple. Ou alors parce que ton téléphone n'aura pas survécu à la chute sur le bitume (ou dans le bain...)

 

-    Sourire plus. Parce que ça ne donne pas de ride, mais ça diffuse plus de bonheur (Et ça me permet plus facilement d'obtenir ce que je veux !)
 
 
- Prendre plus de temps pour voir les copines. Parce que le téléphone, c'est bien. Se serrer dans les bras, c'est mieux.
 
 
- Ne pas oublier d'aimer et de lui dire surtout, celui qui me connait, me comprend, me soutient, et tout ça, malgré mon caractère, mes sautes d'humeurs et mon manque de prise de recul.
Ne pas oublier non plus de prendre soin de lui autant que lui prend soin de moi et de nos petits mecs.

 

Et vous, vous avez pris de bonnes résolutions ?

vendredi 1 janvier 2016

Et doucement 2015 s'en va...

Avant de commencer, je tiens à préciser que, comme ce blog, cet article est très centré sur moi, moi-même et ma petite personne.
Tout le monde n'a bien évidement pas vécu cette année comme moi et je comprends tout à fait les personnes qui avaient hâte d'en finir...

Mais il n'empêche que 2015 est et restera une merveilleuse année, car nous avons agrandi notre petite famille d'un adorable Grabouille.
Si son arrivée nous a chamboulé sans doute plus que ce à quoi nous nous attendions, elle a surtout occasionné de merveilleux moments avec beaucoup de tendresse, d'amour, de fou-rires... et de disputes aussi (si un peu)(on a eu du mal parfois à se mettre d'accord sur qui devait changer la couche).

Cette année, j'ai vu mon grand Lutin devenir ce garçon de plus en plus espiègle, de plus en plus autonome. L'année 2015 a marqué la fin de l'école maternel et l'entrée en primaire. Je l'ai surtout vu devenir un merveilleux grand frère tendre, doux, attentionné, prévenant.

J'ai vu le lien se tisser très tôt et très fort entre mes deux adorables petits mecs. Ce lien fraternel, leur amour l'un pour l'autre... autant de gestes, de regards entre eux qui me font fondre dès que j'ai la chance de les saisir.



Me concernant, il y a aussi des changements. Après cette période de flottement lors duquel j'ai eu l'impression de peiner à trouver un équilibre à 4 alors que nous étions 3 depuis (trop) longtemps, je me sens enfin "au complet". La tristesse qui me pesait de ne pouvoir avoir un autre enfant, le sentiment de culpabilité par rapport à l'amoureux (lui qui voulait une famille nombreuse, moi qui ne parvenait pas à faire grandir un bébé dans mon ventre) et par rapport au Lutin (lui qui voyait ses copains avoir des frères et sœurs et qui me racontait comment il serait avec un bébé...), ces sentiments me semblent bien loin désormais.

Reste des points tels que la patience (surtout en fin de journée), les exigences que je peux avoir (et qui parfois paraissent bien dérisoires) sur lesquels je vais peut être me pencher... En 2016 donc !


Professionnellement (alors que je n'ai repris qu'en septembre), il y a eu aussi les montagnes russes, les envies de tout plaquer (mais pour faire quoi ?), les envies de tous les claquer (mais par qui commencer !)(ha non, en vrai, ça ne se fait pas !)...
Et puis il y a eu un déclic, une prise de recul et si 2015 aura été bien tumultueuse, je pense que je suis désormais bien équipée pour que 2016 me permette de retrouver le plaisir et la sérénité au boulot.


Enfin, niveau blog, il y a eu aussi pas mal de choses :
Un nouveau design. Cet espace ne me convenait plus trop, et grâce à la talentueuse Zaz d'Australie, je me sens de nouveau chez moi, à l'aise dans mon joli blog.

Il y a aussi eu la création nouveau blog, à l'occasion du mariage de ma sœur prévu pour 2016, dans lequel je m'amuse à raconter l'organisation et mon rôle de témoin...
Je l'ai intitulé Prouprout-Ma-Chère marie sa sœur (même qu'il a sa page FB). Je m'éclate à évoquer nos moments entre frangines, les découvertes faites autour de l'organisation... bref, le ton est assez léger, ça peut vous plaire si vous aimez me lire ici.

Et enfin, il y a la création d'un magazine féminin régional, "Femmes en Bourgogne" qui a vu le jour et auquel je contribue avec d'autres copines blogueuses locales. C'est un autre exercice, un autre style mais vous pouvez consulter les numéros en ligne pour vous faire une idée ;-)


Ce bilan est plus que succin, parce qu'il y a eu tellement d'autres choses cette année...

Je ne sais pas ce que nous réserve 2016, mais je vous la souhaite belle, pleine de jolis moments, et qu'elle soit l'occasion d'accomplir une partie de vos rêves.