mercredi 7 octobre 2015

Huit mois de co-dodo. Et après ?

Pour le Lutin, sans l'avoir anticipé, nous avions pratiqué le cododo.

Pas par choix, ni par conviction, disons que ça a été multifactoriel : un nouveau né qui pleure beaucoup la nuit, une cicatrice un peu douloureuse... et puis, avouons-le, la flemme de se relever fréquemment la nuit.

Nous l'avions pratiqué pendant environ 4-5, puis tranquillement, sereinement notre petit bébé a intégré sa chambre (Pas d'un coup d'un seul, hein, puisqu'à 6 ans il lui arrive encore de vouloir s'endormir dans notre lit...).

Alors assez naturellement, on a fait pareil avec Grabouille.

 Pourquoi ? 

Par envie d'abord. Ou besoin. Besoin d'avoir ce tout petit être près de nous, besoin de l'entendre dormir, de l'entendre respirer.

Par facilité. Ou fainéantise, c'est selon. Je souhaitais allaiter mon bébé et pour les nuits, je trouvais ça plus pratique / confortable / reposant (rayez les mentions inutiles) d'avoir mon enfant à côté de moi plutôt que de devoir me lever, aller le chercher, le nourrir puis le recoucher dans son lit. J'imaginais pouvoir faire comme pour le Lutin, c'est à dire l'allaiter couchée et donc somnoler en le nourrissant.

Par plaisir. Avoir son petit visage endormi, paisible à portée de regard. L'observer, quand il nous croit encore endormi, et le voir jouer avec ses mains, tenter d'attraper ses pieds ou alors rester pensif, le regard tourné vers la fenêtre. Sentir sa petite main qui cherche à nous réveiller, recevoir ses premières caresses maladroites. Voir son large sourire dès le réveil, ses yeux pétillants.
Bref, savourer, profiter au maximum de tous ces petits moments de bonheur.

 
Comment ?

Pour le Lutin, comme je l'ai écrit plus haut, nous n'avions rien anticipé. On le plaçait dans la nacelle de son lit à côté de nous et très vite il intégrait notre lit. Il est né l'été, donc nous n'avions pas de couverture et les oreillers étaient décalés.

En revanche pour Grabouille, bébé d'hiver, il était évident que nous dormirions au chaud sous une couverture. On a donc acheté un lit de co-dodo. Celà permettait d'être "au même niveau" sur le matelas comme si on était dans le même lit, mais chacun avec son espace et donc ses couvertures/gigoteuses.
Il en existe beaucoup sur internet, a tous les prix. Celui que j'ai pris est de la marque Fabimax, et on en est plutôt content.





Combien de temps ?

Rien n'était pré-établi.
Et puis le lit de co-dodo est assez grand (60 x 90) pour permettre à un Grabouille d'y rester longtemps.



Au début, le Lutin souhaitait avoir son frère dans sa chambre et ça nous arrangeait bien. Rapport au fait que l'Amoureux avait fait les travaux de la maison n'espérant plus un jour avoir un petit tout qui viendrait compléter la famille : il avait donc travaillé dur dans les 2 chambres à l'étage, aménageant une chambre d'enfant avec moult recoins espaces et cabanes et une chambre parentale très cosy, très cocon.

Et puis les nuits et les pleurs (pourtant pas si fréquents)(enfin si, un peu, mais rien comparé au Lutin) ont fait changer l'avis de notre grand qui, tout compte fait, se trouvait très bien, seul, dans sa grande chambre.
Et nous (enfin moi surtout) n'avions pas franchement envie de quitter cette chambre chaleureuse que l'amoureux nous avait faite.

Les jours (et surtout les nuits) se sont succédés, Grabouille a grandit, puis, vers 6 mois, il a commencé à savoir se tourner, se déplacer. La question de lui installer un vrai lit s'est alors posée, mais peut être n'étions nous ni prêts, ni désireux de changer notre bébé de lit.

A bientôt 8 mois, cependant le lit devient peut être un peu petit....

Et après ?

Pour le moment, nous lui avons acheté un lit de bébé, classic en 120 x 60. 
Notre chambre étant très grande, nous l'avons installé à l'opposé de nous, dans un petit espace pas du tout aménagé encore. Peut être que nous aménagerons notre cocon de façon à cloisonner un peu les espace avec des meubles ou des auvents pour distinguer son espace et le notre.



Pour le moment, on tâtonne. La première nuit a été un véritable fiasco, sans doute à cause de ses putes de dents, la seconde était déjà beaucoup plus sereine...


Pour le moment, nous sommes tous les quatre à l'étage mais la valse des pièces étant assez régulière depuis que nous sommes dans cette maison, il n'est pas exclu qu'un changement se profil prochainement !

 
 Et vous, ils dorment où, comment vos tout-petits ?
 

 

2 commentaires:

  1. Délicate question que celle des nuits du tout petit! et parfois les habitudes prises dès le départ sont très difficiles à changer. Il y a aussi le couple à prendre en compte et c'est pas évident! Là tout de suite Coco dort dans son berceau dans notre chambre car comme toi j'allaite, et parfois il passe la moitié de la nuit dans notre lit. Mais le cododo en tant que tel n'est pas envisagé. Après la chambre qu'on lui a réservée pour la suite n'est pas au même étage que la nôtre alors qui sait comment tout ça va évoluer!

    RépondreSupprimer
  2. Ici nous avons testé le cododo avec MiniMoa mais dans le coocoonababy jusqu'à ses 3/' mois je crois. Et très rapidement, elle est passé de notre chambre à celle de ses frères. Je dois dire que je suis nostalgique de ce moment de pure tendresse

    RépondreSupprimer

Pour remplir mon sac, c'est par ici !