lundi 12 mai 2014

Suivre le mouvement, et perdre.

Dans une vie antérieure, j'ai dû être un mouton.
C'est pas possible autrement.

Cette irrépressible envie de faire comme tout le monde. Après tout le monde, de préférence.

A ma décharge, le net est un immense étalage de tentations en tout genre.

Des exemples ?

Les sneackers compensées : achetées 2 ans après tout le monde.
Les bracelets Hipanema : à mon poignet 3 saisons après tout le monde.
Le CD de Stromae : 4 mois après tout le monde...


C'est donc tout naturellement, que 6 mois après tout le monde, j'ai à mon tour suivi ce que toute la blogoshère semble faire : le régime Weight Watchers.

(Et le fait que j'ai reçu mon nouveau maillot de bain trop-joli-mais-un-peu-rikiki n'a rien à voir avec ma décision)(rien du tout).

Vendredi dernier, j'ai franchi le cap et décidé de rejoindre le troupeau. Après avoir fait les courses et remplit les placards. Et le frigo. Et remit à niveau les réserves de schokobons.

Vendredi dernier. Soit 4 jours que je compte les points. Soit 4 jours que je meurs de faim.

Parce qu'au cas où tu ne connaitrais pas le principe, Weight Watchers te permet de manger de tout en attribuant des points aux aliments. Lorsqu'on s'inscrit, un programme calcule le nombre de points adapté à notre objectif. Libre à nous de consommer ce quota de points avec les aliments qu'on veut.

J'ai droit à 26 Points par jour.
Ne sachant pas ce que ça représente en Schoko-bons ou en chocobeur, j'ai fait des simulations sur l'appli.

Et bien je suis heureuse de savoir qu'avec mon quota, je peux manger 26 Schoko-bons par jour.
Si je ne mange rien d'autre.
Ou alors, 8 Chocobeurs.

J'ai cru à un bug de mon appli. Mais non.

Alors j'ai calculé en gros à combien de points équivalait ce que j'avais mangé la veille.

52 points. J'ai mangé pour 52 points !
26 points, c'est pas beaucoup finalement. Je vais mourir de faim.

Ceci dit, si je veux voir le côté positif, en m'y tenant à ces 26 points, je vais pouvoir porter fièrement ce joli maillot de bain cet été ! (chériiiii, réserve les vacances, un endroit avec plage, palmier et cocotier, cet été je serai la plus beeeeelle !)


J'ai un bon coup de fourchette, je me tourne facilement vers le grignotage, j'apprécie régulièrement les apéros, très souvent à 15h, le seul endroit ouvert pour déjeuner, c'est le mac Do.

Autant dire que le challenge de manger mieux, moins et plus sain n'est pas gagné.

Mais la perspective de perdre ma bouée ventrale ne me déplait pas.

En attendant, je satisfais ma gourmandise dans mon bain !