dimanche 27 avril 2014

Le masculin du féminin.

Je suis une fille.

Depuis ma naissance.

Pourtant mes parents s'attendaient à voir naître un garçon.
A l'époque (pas si lointaine, 20 ans)(25...)(bref...) les échographies n'étaient pas aussi nettes qu'aujourd'hui, l'erreur était donc fréquente.

Et puis mes parents avaient une très bonne raison de ne pas douter que je sois un garçon : je passais mon temps à gesticuler dans le ventre de ma mère, à donner des coups de pieds... un vrai fouteux parait-il (si tant est qu'on sache comment un fouteux se comporte dans le vente de sa mère).

C'est ainsi que le jour de ma naissance, on ne m'a pas attribué de nom. Jacques-Henri pour une fille, ça le faisait moyen.
Alors je me suis appelée "Féminin" sur le bracelet de la maternité pendant 3 jours. Le temps que mes parents trouvent un prénom.

Je ne sais pas si c'est parce que dans le ventre de ma mère j'étais considérée comme un mec, mais toujours est il que j'ai eu, depuis bébé, des attitudes de garçons.
- Tenter de faire pipi debout (un échec).
- Me balader torse nu (avant d'être en âge d'avoir de la poitrine)(j'ai arrêté le jour où je me suis ramassée en vélo, de tout mon long)(un échec donc).
- Adorer les sports extrêmes, être parfois tête brulée et donner du fil à retordre à mes parents.
- Me battre à la sortie du collège. Contre des mecs. (une victoire, des échecs)

C'est peut être pour ça finalement qu'aujourd'hui encore j'ai des attitudes du sexe opposé...

Dernier exemple ?
Le WE dernier. J'ai failli mourir. J'étais à l'agonie.

Et ça a duré plusieurs jours.



J'avais un rhume.


14 commentaires:

  1. héhéhé.... jolie histoire... moi c'est pour ça que je ne voulais pas connaître le sexe de bébé... deux prénoms à trouver du coup mais au moins bébé avait son prénom dès la naissance lol... et aujourd'hui, ça arrive encore qu'un garçon devienne une fille ou l'inverse !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes parents sont passé pour des parents indignes à ne pas avoir de prénom pour leur fille ;-)

      Supprimer
  2. j'adore ton histoire, oh et puis s'appeler féminin n'est pas donné à tout le monde !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pour la petite histoire, ma sœur s'est appelée "Fille" aussi pendant 3 jours ;-) Je crois que mes parents n'étaient pas très rapides pour le choix des prénoms !

      Supprimer
  3. je me doutais bien que j'allais rire en lisant ton billet. ahaha moi aussi malade j'ai l'impression de mourir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais ! nous aussi on a le droit de réclamer toute l'attention !!!

      Supprimer
  4. Hahaha ! On est toutes un peu des hommes sur certains points. Moi non plus je n'aime pas les rhumes ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rhumes, les maux de têtes, la fièvres... les allergies !!! tout ça quoi !

      Supprimer
  5. Huhuhu!! J'ai fait le même article il y a près d'une semaine! Enfin, ma version hein! ^^
    Mais on a eu toutes les deux la même conclusion! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mais trop !!
      Ca rassure de lire que chez les autres aussi, une fille peut cacher un homme !
      http://uneviedefamille.canalblog.com/archives/2014/04/25/29704104.html

      Supprimer
  6. Manu (Esteolia)6 mai 2014 à 10:06

    Hihi!
    J'ai été aussi comme toi, "garçon manqué" qu'on disait!
    Et pour le prénom, mes parents sont des petits malins: garçon ou fille pour moi c'était Emmanuel ou Emmanuelle, et pour mon frère Laurent, ou Laurence!

    RépondreSupprimer

Pour remplir mon sac, c'est par ici !