samedi 15 mars 2014

Donnez-vous la peine d'entrer

L'école de mon 4 ans organise une kermesse et afin de la préparer, les parents étaient conviés à une réunion.
L'ours et moi avons décidé d'y aller tous les deux : passer pour des parents modèles s'impliquant dans la kermesse de leur enfant fera peut être oublier que ces mêmes parents oublient régulièrement de signer le cahier de liaison, ne se coordonnent pas suffisamment pour savoir qui va chercher leur fils, d'informer le centre s'il y va....

Bref, un certain jeudi soir, après avoir laissé mon 4 ans chez mes parents, nous nous rendons à l'école.

J'avais imaginé que les parents se soucieraient de l'organisation de cette journée festive pour leur progéniture. Et donc donneraient de leur temps pour la réunion.
Pas du tout.
Même l'ensemble des parents d'élèves n'est pas présent.

Si j'ai cru un instant que le faible nombre de personnes présentes permettrait de rapidement traiter les sujets, j'ai été bien naïve. La réunion s'est étirée sur 2h.
2h qui n'ont pas permis de faire grandement avancer le projet...

En sortant, de la réunion, je dépose l'Ours (encore plus ours que d'habitude, habité par le sentiment d'avoir perdu son temps) au bout de notre rue et file chercher mon 4 ans.

Après 20 min, enfin, je me gare devant la maison.

Les volets de la baie vitrée sont fermés.
Je souris : la veille, j'ai remarqué que le soir, depuis la rue, avec les arbres encore sans feuillage, on avait une jolie vue de notre salon...
J'ai pensé que ce soir, l'Ours voulait être tranquille chez lui, sans être vu des quelques voitures qui pourraient passer dans la rue.

En rentrant, je remarque le visage fermé de mon Ours.

Derrière lui, je vois la baie vitrée ouverte (On est en février, on est obligé d'aérer si tardivement ? Je veux dire avec le froid ?)

Notre maison est en travaux, elle est souvent en bordel. Mais là, elle l'est quand même beaucoup.

Je n'ai pas compris tout de suite.

Faut dire que lorsque comme moi tu as tendance à vivre chez les Bisounours, tu ne penses pas forcément à ça tout de suite.
Et pourtant. La baie vitrée forcée, le bordel dans la maison malgré la tentative de l'Ours de ranger un minimum pour ne pas choquer le Lutin...

Des cambrioleurs sont venus chez nous. Adieu Bisounours, bonjour Parano.

La maison a été retournée, des choses évidement volées.

Le pire a été de savoir la chambre de mon Lutin, mon petit, mon bébé, retournée elle aussi.
Son Papa avait tenté de remettre de l'ordre dedans avant notre retour mais la vision de sa petite cuisine déplacée, ouverte, ses jeux par terre, certains doudous...
Heureusement que rien ne lui a été volé, qu'aucun de ses jouets n'a été abimé.


Nous ne sommes pas les premiers, ni malheureusement les derniers à être cambriolés.
Mais ce sentiment de malaise en rangeant, en nettoyant qui perdure depuis 1 mois est assez pesant.
Cette sensation que quelqu'un nous regarde du fond du jardin la nuit tombée...







20 commentaires:

  1. C'est ma hantise ...
    j'en ai meme peur la nuit !!!

    seule avec 8 enfants... je suis parano au moindre bruit et pourtant je n'ai jamais subit ça ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gendarmes, pour nous rassurer, nous ont dit que c'était très rare que les cambrioleurs rentrent si quelqu'un est dans la maison...

      Je te souhaite de ne pas connaitre ça !

      Supprimer
  2. Mèrede Troiscasuffit15 mars 2014 à 11:37

    9a nous est arrivé il y a 11 jours exactement, le soir de l'anniv à mon mari. Nous rentrions du restaurant et là nous trouvons nos tables de chevet retournées sur le lit, nous faisons le tour de l'appart, rien n'a bougé. Nous trouvons la fenetre de la chambre à chouquette ouverte. Ils n'ont absolument rien pris, hormis des vieux piercings tous rouillés qu'il ne mettait plus). Contrairement à toi, tout est resté dans l'ordre, rien n'a bougé. Mais le simple fait de penser que des gens soient rentrés chez moi sans y avoir été invités, le moindre bruit suspect en pleine nuit, le moment où il faut expliquer aux enfants qui ne comprennent pas et qui sont en larmes que des inconnus nous ont cambriolés, me fait monter des crises d'angoisses.
    Je vous comprends et je suis de tout coeur avec vous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j''espère que tu vas mieux et que ce n'est qu'un mauvais souvenir...

      Supprimer
  3. Ho merde alors ...
    La galère
    et comment vas ton bébé ours après ce passage dans sa chambre ? Tu lui a donner une explication ?
    Et ça juste quand vous sortez ... à croire qu'ils attendaient ... y a de quoi être parano
    j'y pense souvent ici on a de vieille porte vitré .. facile de rentré en cassant la vitre et ouvrant le verrou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début, il ne semblait pas inquiet.
      Mais depuis quelques temps, il pose beaucoup de question, se demande qu'est ce nous feraient les cambrioleurs si nous étions dans la maison... on en parle avec lui, j'espère qu'il ne sera pas inquiet trop longtemps...

      Supprimer
  4. une des mes craintes! ici ils cambriolent même parfois quand tu es chez toi... ça me fait flipper...
    j'espère que très vite tu pourras te redétendre chez toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gendarmes nous ont dis que c'était quand même très rares, souvent ce sont des petits cambrioleurs qui évitent de se faire choper...

      maintenant on va mieux, mais on ferme les volets !!!

      Supprimer
  5. oh, je suis peinée de te lire ... c'est arrivé chez mes parents quand j'étais petite, j'étais traumatisée de voir ma maison "violée". A chaque fois que nous partons en vacances j'ai le coeur serré de voir une vitre brisée et notre "bulle" saccagée ... courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben jusqu'à présent, j'y pensais un peu, mais ce n'était pas une crainte... là maintenant, je flippe un peu chaque fois que je reviens de ma journée de boulot...

      Supprimer
  6. Cela ne m'est jamais arrivé et pourtant j'en ai peur depuis des années.
    Mon homme se moquait de moi au début, cette manie que j'avais à demander et vérifier si la porte était bien fermée avant d'aller au lit... le moindre bruit me fait sursauter.
    Maintenant il ne se moque plus, il a bien vu que je ne changerais pas.
    Je suis désolée pour vous, ce doit être très difficile à supporter et à surmonter.
    Bon courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Je me raccroche aux statistiques qui disent que c'est rare de se faire cambrioler 2 fois... (mais je connais une personne à qui s'est arrivé...)

      Supprimer
  7. Comme je te comprends.
    J'étais étudiante quand c'est arrivé.
    Tu dors mal, tu vis mal, tu sursautes au moindre bruit.
    C'est surmontable mais ça prend du temps.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se barricade pour dormir maintenant : genre une chaise devant la porte, des objets en vrac au milieu du passage...

      Mais bon, là ça va mieux...

      Supprimer
  8. Olala quelle angoisse. J'imagine tout a fait ce sentiment.
    Le principal déjà est que vous n'étiez pas là au moment où ! et puis que ton fils gère le truc pas trop mal. Après je vous souhaite bon courage à tous les deux, pour vous remettre de tout ca et vivre de nouveau chez les bisounours (moi aussi je les aime
    Bises caro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Caro.
      Le Lutin semble avoir maintenant un peu d'angoisse, peut être le contre coup... j'espère arriver à le rassurer mais bon...
      Ce n'est pas trop évident de trouver les bons mots...

      Supprimer
  9. waww mais le flippe !!! je ne me sentirais plus en sécurité chez moi et c'est comme un viol... et surtout d'etre aller dans la chambre d'un enfant...... quel bas monde que le nôtre!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi, le pire a été la chambre du Lutin...
      Mais bon, je retrouve la sérénité...

      Supprimer

Pour remplir mon sac, c'est par ici !