mercredi 6 novembre 2013

(Re)prendre le sport, puis souffrir.

Revenir vivre dans ma ville natale que j'avais quittée depuis 7 ans (quand même) m'a redonné un sacré coup de jeune.

Tout du moins la sensation (parce que les rides, les kilos et les vergetures me rappellent bien que je n'ai plus 20 ans)(bon, ok : 25).

Refouler les mêmes rues, repasser les soirées avec les amis d'avant,  renouer avec ceux délaissés le temps de ces 7 ans...(Revivre chez mes parents le temps qu'on fasse les travaux... : "mets tes chaussons". "A quelle heure tu rentres ?" "tu manges où ?")

Et un jour d'égarement, je me suis dit que tant qu'à renouer avec la Moi plus jeune, autant faire les choses jusqu'au bout : reprendre le sport.

C'est ainsi que le jour du forum des associations de mon village, je me suis arrêtée à tous les stands, tentée de me réinscrire à TOUT.
Malheureusement (ou heureusement), étant confrontée à la simultanéité de plusieurs cours, j'ai du faire des choix.

Et j'ai optée pour la danse moderne et le tennis.

La danse ne reprenant quand octobre et le tennis qu'en novembre (à l'époque nous étions en septembre) j'avais trouvé le timing plutôt bon :
- le mois de septembre pour me préparer mentalement à la reprise (ceci dit, après 5 ans d'inactivité sportive, on peut sans doute dire "prise" tout court...),
- celui d'octobre pour réhabituer en douceur et en assouplissement mon corps à un exercice soutenu pendant 1h d'affilé,
-  et donc enfin novembre pour me remettre à courir après une balle...

Sur le papier, tout semblait parfait.

Le mois de septembre étant passé relativement vite, je n'ai pas vu arriver octobre. Et j'ai donc complètement oublié la première séance de danse.

Les mauvaises langues pensant à une perte de motivation sont priées de se taire. (bien qu'elles n'aient pas complètement tort...)

les 2 semaines suivantes, mon boulot ne me permettait pas d'être disponible à l'heure, je n'y suis pas allée non plus.

Puis les vacances scolaires sont arrivées, marquant déjà la première coupure sportive.

C'est ainsi que ce mardi 4 novembre, commençaient les entrainements de tennis.

J'ai d'abord joué à "Où est ma raquette". (Ben figure toi qu'elle est comme Charlie : rouge et blanche)



Puis je suis allée la faire recorder.
Et en ai profité pour faire du shopping et m'acheter la tenue complète de la parfaite Serena Williams. A défaut de briller sur le terrain avec feu ma rapidité de déplacement et feu la précision de mes coups, je brillerai par ma tenue dernier cri.
Puis constater que non, définitivement non, on ne peut pas avoir la classe avec un jogging noir et un sweat à capuche...


Reprendre les entrainements de tennis m'a mise à la fois dans un état d'excitation et de crainte :
D'excitation parce que mon entraineur est le même qu'il y a 15 ans : celui sur qui on fantasmait. Un peu. (je t'aime mon amour)
De crainte parce qu'il y a 15 ans, j'avais 15 kg de moins. Quand même. Et bouger 15 kg de plus sur un court de tennis, ce n'est pas rien.

Hier soir, j'étais à l'heure.
Ma raquette dans une main, une balle dans l'autre, j'étais bien. Le sentiment que rien n'avait changé.

La première frappe de balle me signale que si, tout à changé.

Les 5 premières minutes d'échanges m'informent que ma balance doit déconner sévère et qu'en fait, j'ai pris 50 kg.

Aux 30 minutes, je suis tétanisée : mes cuisses hurlent de douleurs, mes fesses aussi. Mon pouce droit a une ampoule.

J'ai fini la séance lessivée, à bout de souffle, rouge écarlate. J'ai même eu du mal en conduisant pour débrayer.
Ce matin j'ai la même démarche qu'un robot.

Et ce soir, je reprends la danse.

Je ne suis pas sûre d'exécuter les mouvement avec grasse grâce.

 
Lil'Mum, la sportive du dimanche




6 commentaires:

  1. tu m'as trop fais rire avec ton article !!! tu es bien plus courageuse que moi le tennis j'ai testé et vite laissé et j'ai pas le courage de reprendre le sport (natation) oui je suis une laure manaudou dans mes reves lol. aimerait tonifier un peu (beaucoup) mon corps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es une Laure Manaudou comme moi je suis une Serena Williams quoi ;-)
      aller, un peu de courage, tu peux devenir la sirène de ta piscine !

      Supprimer
  2. Ptdr !!!! Je me moque mais en toute honnêteté j'ai eu un peu le même ressenti à ma reprise de la natation .... (imagines-moi en plus à moitié noyée toutes les 5 min car je ne sais pas respirer en crowl ....et j'ai même pas eu le droit à du bouche à bouche par un joli maître nageur). C'était ma 1ère séance juste avant les vacs j'ai donc eu 2 semaines pour m'en remettre et j'y retourne vendredi ;-) Mais c'est bon pour nous pour retrouver nos corps de déesse !!!!!! hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Piscine olympique ?
      Comment peuvent-ils ne pas avoir de maitre nageur sexy ???

      Bon courage pour vendredi !

      Supprimer
  3. Moi j'ai repris la zumba et pareil je sors de là lessivée trempée jusqu'a la culotte ! Et la je te reponds depuis mon iphone jesuis entrain de faire du stepper (rentabiliser son temps sur fb)... Allez on va y arriver a se bouger le
    Cuissot !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! ça je l'ai fait : du stepper devant les épisodes des séries que je regardais !
      Obligatoirement, je partais pour minimum 40 min !
      Comme tu dis, rentabilité du temps !

      Supprimer

Pour remplir mon sac, c'est par ici !