dimanche 30 juin 2013

Heureuse qui comme Lil'Mum, revient dans sa région.

Je suis une addicte de shopping qui se soigne (un peu).
Sauf qu'en période de soldes, j'ai la carte bleue facile.

Bien que je soupçonne mon banquier de tenter de me freiner dans mon élan soldesque car à plusieurs reprises, le lecteur de carte affichait "carte muette".

Des centres commerciaux, j'en ai écumé. Surtout pendant mes 7 ans passés en Ile de France : La défense n'a plus de secret pour moi, Parly 2 non plus. Vélizy et ses magasins d'usines....

Mais s'il y en a un qui est encré en moi, c'est celui de La Toison d'Or.
Je me doute bien que ça ne parle pas à tout le monde, et pour cause il est situé à Dijon.

Ce centre, je l'ai vu sortir de terre, il y a 20 ans.
Et de nous 2, c'est lui qui a le moins bien veilli puisque que contrairement à moi, il s'offre déjà une restauration complète de l'existant et s'octroie le privilège de s'agrandir de pas moins de 12 000 m² ce qui représente une bonne 60aine de nouvelles boutiques.

Il faisait déjà mon bonheur avec les marques présentent, mais parmis les nouvelles enseignes, je parlerais de Hema (hiiiiiiiii) qui s'implantera dans la région, Little Marcel... Mais pas que !

La Toison d'Or prévoit de proposer de nombreuses préstations telles que la livraison des achats (sauf l'alimentaire) par des voitures éléctriques dans un rayon de 30 km, le wifi gratuit sur tout le site, un espace restaurants avec mise en place d'ateliers culinaires...

Et à l'occasion des soldes, il y a la mise en place d'un espace zen pour que les shoppeuses puissent se détendre avant de repartir de plus belle dans la course aux bonnes affaires !



L'inauguration aura lieu fin octobre 2013 avec une soirée réservée au détenteurs de la carte Toison d'Or.

Je vous conseil de prendre la carte de fidélité de la Toison d'Or pour bénéficier de nombreux avantages et services, d'autant plus qu'elle est gratuite !




Avant ce résultat, la phase de travaux est encore longue, et avec mon acolyte régionale aka Sophie Mum, on a eu le privilège de visiter le chantier (en escarpins)(c'était pas pratique).

C'est en effet loin d'être fini, mais l'aperçu qu'on en a eu nous laisse présager des heures de Shopping ! 



jeudi 20 juin 2013

Ce soir, je me couche tôt

Il y a des gens qui ont besoin de peu de sommeil pour se sentir reposé. Il y a ceux qui ont besoin de leur 8h par nuit.

Et puis il y a moi.

Je pense que dans les signes astrologiques, il aurait été judicieux de mettre marmotte ou paresseux. Ca aurait été plus réaliste que sagitaire, gémaux...
Je me serais sentie plus en adéquation avec mon signe dans ce cas...

Parce que je suis quelqu'un qui a besoin beauuuucoup de sommeil.
Ca dépend évidement des périodes. Là avec mon nouveau boulot, je suis un peu beaucoup stressée et j'ai le sommeil beaucoup moins reposant : d'une part parce que je cogite beaucoup et que ça m'empêche de dromir, d'autre part parce que je dois parfois me lever à 5h du mat' (ça pique un peu dans ce cas).


Mais peu importe finallement l'heure, parce qu'il y a un phénomène qui se produit toujours dès lors que c'est un putin de réveil qui va déterminer l'heure de mon levé : je suis réveillée avant qu'il ne sonne.
Et systématiquement, parce que je ne veux pas être arnaquée sur mes heures de repos, je tente de me rendormir.

C'est plus facile (et possible) lorsque je me réveille 2-3h avant.

Mais aimant relever les défis, je tente aussi quand il ne me reste que 20, 10 ou même 3 minutes avant la sonnerie.
Oui, oui, même à 3 min, je tente. Et ne me fais pas croire que je suis la seule.

Fatiguée, envisageant la dure journée qui paraitra interminable si je ne me rendors pas, je tente l'impossible (je suis une ouf !).
Souvent, bien sûr, ça ne marche pas.
Mais parfois, j'y parviens ! Et finallement, c'est peut être pire. Parce que je me retrouve dans une phase de sommeil que je pense profond (oui oui, même en 3 min) et la sonnerie stridente du réveil me met le palpitant à 240.

Alors certes, j'ai gratté au maximum mes heures de sommeils... mais faut être honnête, je ne suis pas plus reposée. De plus, j'ai le coup de speed du réveil qui m'a défoncé l'oreille, et fait sortir le coeur de la cage thoracique.

Ma journée commence donc et ma première pensée, celle qu'on a déjà tous eu, c'est :"ce soir je me couche tôt".

Bien sûr tu sais qu'il ne sera rien, que tu revivras le même réveil, avec un peu de sommeil en moins, ou du manque en plus, je sais pas comment on dit... Bref, fatiguée.

Allez, bonne nuit les gens !


samedi 8 juin 2013

Vous ne verrez plus vos chiottes comme avant...



Les réseaux sociaux, c'est tout et n'importe quoi.

Et aujourd'hui, je vais te donner du n'importe quoi...


Je vais te parler des chiottes.

Oui, tu sais, l'endroit où tu essaies d'aller discrètement, sans y passer trop de temps...
On a beau appeler ça un trône, ça n'a rien de glamour. Non, vraiment rien.



Enfin, ça n'avait. Parce que maintenant, un phénomène est en train de faire de cet espace THE place to be !

Ce phénomène, ou ces phénomènes, ce sont les blogueuses mode de chiottes (les BDMC pour les intimes). Si tu es sur Instagram, et que tu me suis, ça te parle peut être.


A l'origine, des blogueuses un peu barrées qui se prennent en photos dans les chiottes, dans des positions improbables, avec des accessoires tout aussi détonnants, postent des photos sur IG avec le hashtag #BlogueuseModeDeChiottes.


Et c'est là que tu te rends compte que des gens avec un pète au casque, y'en a ! Donc rapidement, des photos sont postées, le phénomène prend de l'ampleur.

La team #blogueusesmodedechiottes se paie même le luxe de créer une page sur facebook : Blogueuses Mode de Chiottes afin de réunir aussi les blogueuses qui n'ont pas IG mais qui réinvestissent leurs chiottes et nous le font savoir !



Je vais pas balancer hein, mais si tu veux des noms, sache qu'à la base c'est Emma la rockeuse et Amélie Epicétout qui ont lancé le mouvement.

Attirant bien sûr Harmony (sans sa 2CV, mais avec Chucky parfois) et son acolyte Valérie (capillairement au top), Bérangère (qui quand elle n'est pas au musée est aux chiottes), Sophie (bourguignonne un peu trop sage), Lulu (un peu speed, toujours une longueur d'avance)(en habitant à la Réunion, c'est facile hein !), Marjolaine (elle fait peur sur les photos mais en vrai c'est une crème), Marianne (La Maman noyée sous les louzoùs) Cynthia (la bavarde de la blogo), Isabelle (la meuf qui plane toujours à 15 000)(Mais on l'excuse, c'est son job).



Voici un petit florilège des photos :


Quand je te dis qu'elle est au top capillairement parlant...

Style Jean-Paul Gaultier
Style Yves Saint-Laurent


Jacqueline Sparrow

Quand la blogueuse mode de chiottes se prend pour une Pin Up !

Il est possible que vous voyiez aussi passer des photos d'une des blogueuses mode de chiottes et que vous trouviez qu'elle me ressemble.
C'est normal hein... Mais c'est pas moi...




Alors si vous aussi vous voulez délirer un peu, rejoignez nous sur notre page Facebook, ou utilisez le #blogueusemodedechiottes (même si vous n'êtes pas blogueuse)(et même si vous n'êtes pas une femme, ça marche pour les hommes !)

jeudi 6 juin 2013

Les gestes qui sauvent

Si je t'énumère les nombres suivants :
- 15
- 17
- 18
- 112
- 115
Qu'est ce que ça t'évoque ?

Et si je te dis : 5 insufflations puis enchainement de 30 appuis rapides et peu pronfonds, 2 insufflations... Ca te parle ?

Honnêtement, jusqu'à la fin du mois d'avril, moi non plus.
Et puis j'ai passé 4h avec 2 pompiers de Versailles.

Je n'étais pas toute seule avec eux malheureusement (je t'aime mon ours), nous étions 8 au total : des papas, des (futures) mamans et des presonnes cotoyant régulièrement les enfants.
Nous étions réunis pour suivre une formation nous permettant d'apprendre les bons réflexes permettant de prévenir les accidents domestiques.
Pendant 4h, on a eu de la théorie et de la pratique.
Et bien mine de rien, 4h, c'est pas de trop !

Désormais, je sais les gestes et aménagements de préventions (oui, bien sûr, tu penses tout savoir, comme moi... mais en fait NON !)
Désormais, je saurai quoi faire si jamais un enfant ou un bébé s'étouffe, si jamais il est inconscient et ne respire plus.
Je saurai comment agir : qui prévenir, que dire et quand.

Et tout ceci grâce à Guillaume et Steeve, les 2 créateurs du concept Safety Card.
Sapeur pompiers, ils ont l'idée de créer une formation de premiers secours du bébé et jeune enfant.
On n'ose pas penser au pire, mais malgré tout, y être préparé, c'est la garantie de la meilleurs protection pour les enfants.

Les formations peuvent avoir lieux partout en France désormais (si vous constitué des groupes) et en Ile de France lors de cession programmées.
Vous trouverez toutes les infos sur leur site http://www.safetycard.fr/
Je vous invite à liker leur page Facebook



Un grand merci aux 2 formateurs, Guillaume et Steeve.
Et un grand merci à Maman What Else !