vendredi 5 avril 2013

Le chamboulement, c'est maintenant ! (ou presque)

Bientôt, je vais devoir changer ma présentation de blog.
Bientôt (si tout va bien), je ne serai plus une provinciale catapultée en région parisienne, mais une provinciale catapultée en région parisienne et qui, après 7ans, revient aux sources.
 
L'envie était très présente depuis un bout de temps, mais c'est un projet qui se réfléchit : tu ne changes pas de région, de job, de maison, (d'école pour le lutin), comme ça.
 
Il y a bientôt 1 an, quand j'ai eu la possibilité de partir en licenciement économique de mon ancien job, la décision n'a pas été simple à prendre. Mais l'un des éléments qui a pesé dans la balance était l'éventualité de pouvoir préparer notre retour.
 
Je ne me pense pas aventurière dans l'âme et donc j'aime bien quand le parcours est un minimum jalloné. Ce qui au début, n'était pas le cas du tout :
- Professionnellement : arriverais-je à retrouver un job dans ce coin de France ? Quid de Monsieur Ours ?
- Le Logement : arriverions nous à vendre notre maison et à en trouver une autre ? Le tout avec un bon timing...
- la scolarité du Lutin : comment anticiper son changement d'école, comment l'accompagner ?
 
On a commencé par se fixer une échéance : l'été 2013.
Par rapport à la scolarité du Lutin, c'était le plus cohérent.
 
En attendant, j'ai passé un diplôme par validation des acquis d'expérience pour me donner accès à plus d'opportunités professionnelles.
 
Ainsi, de l'été 2012 (date à laquelle j'ai quitté mon job) à début 2013 (date à laquelle je devais obtenir mon diplome) je me suis laissée tranquillement porter par le chômage (et par mon diplôme).
 
2013 a commencé doucement.
 
Une fois le diplôme en poche, je me suis un peu reposée (oui, le chômage fatigue)(la formation aussi).
 
Et puis, il a bien fallu commencer les démarches, la faisabilité du projet dépendant en trèèèèès grande partie du job que je pourrais trouver. Ou pas.
 
Recherches de postes, mise à jour de CV, rédaction de lettres de motivation(s)...
J'ai beaucoup de chance, puisque j'ai été convoquée à plusieurs entretiens.
Pour le moment, rien n'est encore abouti.
 
Certaines pistes me semblent sérieuses, me font espérer un nouveau job qui me plait. Mais je ne suis pas la seule sur le coup.
 
D'ici peu, j'espère, je serai fixée, pleine d'un nouvel élan professionnel, le coeur serré à la pensée de tout ce que celà implique.
 
  Croisez les doigts ! 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour remplir mon sac, c'est par ici !