lundi 19 novembre 2012

Roule ma poule ! (ou pas)

Devenir parents, ça a été pour ma part prendre conscience qu'un petit être dépendait entièrement de moi (et de Monsieur Ours), et que désormais, ma vie s'articulerait autour de lui principalement : veiller à son bien être, à sa santé, à sa sécurité, l'accompagner dans la vie pour qu'il soit heureux.

Le fait d'être à 2 parents, c'est certainement plus facile. On peut s'appuyer l'un sur l'autre, échanger, se relayer... Quand je suis avec le Lutin, je ne ressens pas forcément le poids de cette responsabilité.
Bien sûr, je veille à ce qu'il aille bien, qu'il ne manque de rien, qu'il soit en sécurité... Mais ça n'est pas omniprésent dans ma tête.

Par contre, en voiture, cette pression, je la ressens puissance 1000.
Ça passe bien sûr par l'installation dans le siège auto, mais surtout par la conduite.

Dans mon boulot, je faisais pas mal de route, pas mal de conduite en région parisienne. Les risques d'accidents étaient là, mais je n'y pensais pas forcément. D'autant plus que bien souvent, dans les bouchons, le risque de blessures est plus faible je pense, c'est juste de la carrosserie (je parle pour les voitures, pas pour les 2 roues).
Ma conduite n'est pas "sportive", ou "rapide" et je ne pense pas non plus dangereuse.
Mais je sais que dans des bouchons, (genre place de de la porte maillot, ou place Charles de Gaulle à l'Arc de triomphe...)(les franciliens voient sans doute de quoi je parle) il faut "forcer", s'insérer...

Si ça a pu me stresser au début, je n'y prête plus attention maintenant.

Sauf quand je suis avec le Lutin.

Avec lui, ma conduite n'est pas la même.
Sur autoroute, ma vitesse reste inchangée (quoi ? on ne roule pas à 180 en France ? ha merde), mais je suis plus en alerte : les camions que je double, les voitures qui me doublent, celles qui me collent au train...

Sur route chargée (ce qui est assez fréquent par chez moi), la responsabilité de ce petit homme se fait beaucoup sentir. Je suis bien sûr vigilante à mon comportement vis à vis des autres, mais je suis en alerte sur ces "autres" : les 2 roues qui slaloment entre les voitures, les voitures qui slaloment elles aussi, qui se rabattent sous ton capot, ceux qui s'insèrent alors que tu es à leur hauteur...
Autant de comportements qui imposent de ne pas être distraite, de rester concentrée.

Je pense que ce stress (mais pas dans le mauvais sens du terme) vient de se sentiment que sur route, la sécurité de mon Lutin ne dépend pas que de moi ou de Monsieur Ours. Elle dépend aussi des autres.

Et vous, quelle(s) situation(s) vous fait (font) ressentir le poids de la responsabilité de vos minis ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour remplir mon sac, c'est par ici !