vendredi 16 novembre 2012

Avoir des enfants, ou comment ne plus avoir de dignité en société.

Au début de l'année, on a essuyé (dans tous les sens du terme d'ailleurs) des accidents répétés dans le caleçon du Lutin.
Armé de patience, d'une ATSEM top (mais avec un peu le handicap d'une maîtresse pas trop aidante) on pensait avoir réussi à accompagner mon haut comme 3 ans à acquérir le contrôle de ses sphincters.
 
Devenir autonome, arriver à faire pipi et caca (puisque c'est de ça qu'il s'agit) aux toilettes, et seulement aux toilettes ça devient possible dès lors qu'on sait se retenir.
 
Mais le Lutin, il a tellement bien compris comment se retenir qu'il se retient trop. Du coup, on a connu la constipation !
Au lieu de laisser sortir, le Lutin "empêchait de sortir le caca" (ses propres mots).
 
1 jour, 2, puis 3... tu commences à t'inquiéter un peu quand même.
Et tu prends le temps de parler avec le Lutin, de lui expliquer, de lui faire comprendre qu'il faut que son caca sorte.
Et comme ça te soucie, tu lui en parles partout, dès que tu sens qu'il se retient.
 
T'en parles devant tes potes chez qui t'es invité, entre la charcuterie et la raclette (bon appétit) :
- "Mais si mon Lutin, là je vois que tu te retiens, viens, on va aux toilettes pour que tu fasses caca. il faut que le caca sorte. Tout le monde fait caca.
Ben ? Vous n'avez plus faim ?"
 
Mais nos potes étaient indulgents, compréhensifs (avec peu d'appétit) car leur presque 5 ans avait eu le même soucis.
 
T'en parles au restaurant, avec encore les même potes, plus les clients du restau :
- "Allez viens Lutin, faut que tu fasses caca, en plus tu dois en avoir beaucoup à sortir depuis le temps que tu n'as pas fait"
 
Ce jour là, je crois que le restau n'a pas vendu beaucoup de desserts et a ramené en cuisine pas mal d'assiettes encore pleines.
 
T'en parles aux toilettes du restau, lieu qui pourrait être intime mais qui l'est beaucoup moins puisque depuis 20 min que t'y es avec le Lutin, il y a du monde derrière la porte qui entend. Qui entend tout même, y compris le "plouf".
 
Tout à ton soulagement que le transit de ton petit semble revenir, tu réalises que tu arrives à avoir des conversations, en public qui plus est, que tu ne pensais jamais, jamais avoir.
 
Et quand on dit qu' "avant t'avais des principes, maintenant t'as des gosses", tu peux aussi dire qu'avant tu avais une dignité, tu savais te tenir en société, tu avais des discussions intéressantes... Mais ton fils a eu une constipation.
 

 
 
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour remplir mon sac, c'est par ici !