mardi 29 mai 2012

Une fenêtre ouverte

2012-03-18-10.34.46.jpg



Le Lutin devenant grand, on a adapté sa chambre en conséquence.

Exit le lit de bébé, exit la table à langer. On a instalé un lit de grand (très grand d'ailleurs le lit) et une table de nuit pour ranger tous ses livres.

Sa chambre n'est pas très grande. L'emplacement du radiateur et de la fenêtre ne laissent pas beaucoup de liberté pour organiser les meubles.
C'est donc par élimination que sa table de nuit s'est retrouvée sous la fenêtre.

Oui, on sait que c'est dangeureux. Non, on ne veut pas se débarasser du Lutin.

Conscient des risques, on ne laisse jamais la fenêtre ouverte si le Lutin joue dans sa chambre ou à l'étage sans notre surveillance.

Et y'a jamais eu de soucis. Jusqu'à vendredi soir.

Ce vendredi, Le Lutin veut s'endormir dans notre lit. Pas de soucis, je l'y installe, lui explique que quand il dormira, je le remettrais dans son lit.

Il est cuit, la journée a été intense, il dort presque quand je quitte la pièce. Pas de doute, je vais être tranquille pour regarder Secret Story (quoi, t'es pas au courant ? ben siiiiii ! ça a recommencé !)

En passant devant sa chambre, je trouve qu'il fait chaud et que, puisque le Lutin n'est pas là, autant aérer et rafraichir sa pièce. Donc j'ouvre en grand les volets et la fenêtre et redescend immédiatement m'enquérir des nouveaux secrets de la saison.

Au bout d'un quart d'heure, j'ai l'impression que le volet grince, faut que je remonte les fixer.

Et sur le pallier, je vois les portes de ma chambre et de celle du Lutin ouvertes : je les avais fermé en descendant. Coup de panique. Je fonce dans le chambre de Lutin.

Il est là.
Debout. Sur sa table de nuit. Penché dehors.

OK. On reste calme.

Il m'a entendu monter et se retourne vers moi, un grand sourire au lèvres et m'explique qu'il veut fermer les volets parce qu'il fait nuit. Bien.

Il est descendu de son perchoir. J'ai refermé les volets.

Et je lui ai expliqué que c'était trèèèès dangeureux ce qu'il a fait.
Lorsqu'il veut brancher / débrancher un apareil electrique, il nous demande. Ben là, pour les fenêtres et volets, c'est pareil. Il doit nous demander et jamais le faire lui même !

Je pense qu'il a compris.

Nous aussi.


 

3 commentaires:

  1. Très flippant, mais c'est vrai qu'avec les grosses chaleurs, on peut vite avoir des comportement imprudents avec les fenêtres. Leur chambre sont au rez de chaussée, donc peu de risque mais tou de même, quand j'aère, je ferme au 3/4 leur volets.
    Pourtant j'ai oublié de le faire sur la fenetre du salon, cette semaine. J'en ai frissonné retrospectivement.

    RépondreSupprimer
  2. Le commentaire précédent est rempli de fautes (je pense que cela vient de mon clavier) (je ne vois pas d'autre explication !)

    RépondreSupprimer

Pour remplir mon sac, c'est par ici !