mercredi 16 mai 2012

Tais toi et bosse !

J'avais évoquer un petit coup de stress niveau professionnel ici.


Je voulais vous remercier de tous vos messages (sur le blog, sur facebook ou ailleurs), ça me touche énormément. Et puis de voir que je ne suis pas la seule, c'est égoïste, mais ça rassure : je ne suis pas une tare, une incapable.


Cette période de doute m'a permis de me poser beauuuuuucoup de questions, plus ou moins existencielles.


Bon, je n'ai pas trouver de réponse à toutes ces questions, mais ça m'a permis d'essayer de relativiser, de prendre du recul aussi (un peu).


D'ici peu, je vais être convoquée pour voir mes supérieurs.


Sur le coup, j'ai bien flippée. Mais très vite j'ai compris que je n'étais pas la seule concernée.
En fait, tous mes collègues vont passer sur le grill !
Haha !


Et ben d'un coup d'un seul, ça enlève un sacré poids !


Enfin "enlève un sacré poids", c'est relatif parce que du coup, je stresse moins, et j'ai retrouvé l'appétit ! Gros, l'appétit hein...


Mais je m'égare.


Je disais donc que je suis convoquée. Je sais déjà pourquoi (même si je ne devrais pas, mais j'ai des collègues qui font bien fonctionner radio moquette, la radio des potins de la boite).


Et là, ça me fait moins rire. Mon boulot (qui me plait tel qu'il est) va changer. Mes interlocuteurs aussi du coup. Avoir travaillé, échangé, monté des projets avec plein de gens différents m'avait permis d'avoir une relation de confiance et même un attachement avec certains (Non Monnsieur Ours, rien de plus que professionnel ;-)). Et là, je vais devoir arrêter avec certains et refiler tout ça à quelqu'un d'autre... J'ai un peu les boules.


De toute façon, je ne suis pas en position de force pour exprimer mon mécontentement, les décisions se prennent plus haut, nous, nous devons nous contenter de les suivre.


Alors on va suivre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour remplir mon sac, c'est par ici !