lundi 12 mars 2012

Budget coiffeur : incomprésible !

Je ne saurais plus dire depuis quand je fais des essais plus ou moins réussis me teins les cheveux.
 
J'ai commencé chez moi, sans technique, juste j'essayais de recouvrir harmonieusement toute la chevelure (comprendre que pour que toute la chevelure soit recouverte, je débordais sur le cou, le front, les oreilles...)
 

Les résultats étaient hasardeux, parfois réussis et parfois... moins.
 
Et puis j'ai gagné ma vie, donc j'ai alloué un budget coiffeur : l'occasion de me chouchouter et d'avoir des couleurs plus... enfin mieux quoi.
 
Le problème avec les couleurs, c'est l'effet racine qui revient très, trop rapidement.
 
Alors malgré ma carte de fidélité et toute la sympathie que j'ai pour ma coloriste et ma coiffeuse, j'ai voulu tenter de retrouver ma couleur naturelle (c'est à dire pas rouge, pas blond, pas auburn, toujours pas rouge) afin de ne pas courir refaire mes racines toutes les 4 semaines.
 
Après quelques essais pour (re)connaitre le ton de mon brun (oui parce que figure toi que quand tu joues avec la pigmentation de tes cheveux depuis... pfiou au moins... enfin longtemps quoi, tu ne sais plus à quoi tu ressembles), me voilà avec une couleur qui semble raccord avec mes racines !
 
Libre !!! je suis libre de ne plus aller aussi souvent voir ma coloriste (ma coiffeuse je la vois encore).
 
Enfin, je croyais l'être.
 
Il s'est écoulé 3 mois depuis ma dernière coloration. Mes cheveux ont donc bien poussé. De 4,5cm précisément.
Comment je le sais ?
Et bien j'ai mesuré.
Mon repère ? La partie blanche de certains de mes cheveux.
 
J'ai retrouvé ma couleur naturelle pour mes cheveux encore pigmentés... le problèmes c'est que certains (trop à mon goût) ne le sont plus, pigmentés.
 
Si ces blancs étaient disséminés, je pourrais vivre avec (note le conditionnel). Mais là ils sont regroupés, et donc beaucoup plus visibles.
 
Alors non, pour le moment je ne me sens pas d'assumer mes cheveux blancs.
Alors oui, je vais continuer de remplir ma carte de fidélité.
 
J'espère que ma coloriste ne m'en voudra pas de ma si longue absence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour remplir mon sac, c'est par ici !